logo Achetez vos places

Itinéraire 22

Métamorphose

 

web22

Du 22 au 27 juin 2015
De Valgorge à Vallon-Pont-d’Arc
Tarifs de 0 à 10 €
4 concerts achetés le 5e gratuit
En savoir +

btn_acheter2

 

Concert de l’Hostel Dieu
Direction Franck-Emmanuel Comte

P1000370

Anthea Pichanick, mezzo-soprano (22 juin)
Heather Newhouse, soprano (23, 24, 25 et 27 juin)
Hugo Peraldo, ténor (27 juin)
Etienne Galletier, Théorbe (25 juin)
Reynier Guerrero, violon (22, 23, 24, 25 et 27 juin)
Benoit Morel, violoncelle (22, 23, 24, 25 et 27 juin)
Franck‐Emmanuel Comte, clavecin (22, 23, 24, 25 et 27 juin)

 

L’ITINÉRANCE À VÉLO
Chaque jour à partir du 23 juin à 16 h (sauf le vendredi) : départ à vélo
du site du concert de la veille en direction du site du concert du jour.

 

LES RENCONTRES-CONFÉRENCES
[Gratuit]

Mardi 23 juin à 11h
« Les bassins versants de la Beaume et de la Drobie »
Vallée de La Beaume > Beaumont / Le Gua [
La Boucharade]
Rencontre-apéritif avec Fabien Fraces, directeur de la régie du syndicat des rivières Beaume et Drobie

Mercredi 24 juin à 18h
« Fabuleuses histoires de paysages »

Vallée de La Beaume > Joyeuse [Salle de la Grand-Font]
Conférence de Laurent Stieltjes, proposée en lien avec le Parc naturel des Monts d’Ardèche (Géopark)

Jeudi 25 juin à 18 h
« Unesco : enjeux et contraintes pour le territoire ? »
Vallée de La Beaume > Labeaume [Maison de Labeaume]
Rencontre animée par le service de la conservation de la Grotte ornée du Pont-d’Arc, dite Grotte Chauvet et le syndicat mixte de la Caverne du Pont-d’Arc….

Et aussi animation-concert pour les enfants du centre de loisirs de Lablachère et intervention à la maison de retraite de Joyeuse

 

Chauvet_300x250Chauvet_300x250

Manifestation réalisée avec le soutien de la Caverne du Pont d’Arc, le PNR et le SYCPA
Labeaume en musiques est soutenue par la Communauté de communes de Beaume Drobie, la Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche, la Région Rhône-Alpes et le Département de l’Ardèche

 

 

 

Itinéraire 22, Métamorphose

5 CONCERTS / 5 COMMUNES

 

En lien, une œuvre choisie chaque soir par les spectateurs pour être le lendemain transmise à ceux du concert suivant.

 

Lundi 22 juin à 20h30 – « Purcell, Music for a while »
Vallée de La Beaume > Valgorge [Salle communale]

La musique vocale de Purcell se démarque par l’importance que le compositeur accorde au texte et à sa traduction musicale : au lieu d’encadrer le mot, la musique le porte, l’enveloppe et lui donne toute sa charge émotive. C’est cette alliance du texte et de la musique, cet accord parfaitement juste, qui caractérise le génie de Purcell.

 

Mardi 23 juin à 20h30 – « Mythes et légendes »
Vallée de La Beaume > Ribes [Église]

Élisabeth Jacquet de la Guerre – Jean-Baptiste Gouffet – Jean-Philippe Rameau – Jean‐Marie Leclair – Antonia Bembo – André Campra

Qu’il s’agisse d’Eros ou de Cupidon, le Dieu de l’amour fait des ravages dans les coeurs, mais des merveilles en musique. Mais plus encore que la sidération amoureuse, la tristesse, la nostalgie et le désespoir qui suivent immanquablement la période heureuse, sont les puissants ferments de musiques lyriques et poignantes, aux livrets basés sur les grands mythes grecs ou les légendes antiques. Et c’est en France, pays où la Tragédie lyrique fleurit sous le règne de Lully, que ces mythes rencontrent leurs plus belles mises en musiques.

 

Mercredi 24 juin à 20h30 – « L’Europe amoureuse »
Vallée de La Beaume > Rosières [Église]

Angleterre : Henry Purcell – Turlough O’Carolan / France : Antonia Bembo – Jean-Baptiste Gouffet – traditionnels / Espagne : Juan Aranies et traditionnels catalans et espagnols/mexicains / Italie : Barbara Strozzi – Giovanni Felice Sances – Alessandro Stradella

Au 17e siècle en Italie, ce sont peut-être les compositrices Antonia Bembo et Barbara Strozzi qui composent les lamenti les plus expressifs. Quant à Henry Purcell, ses airs sont d’ardentes miniatures amoureuses qui, tout en évitant de sombrer dans un pathos trop évident, parcourent avec subtilité la gamme des états amoureux.

 

Jeudi 25 juin à 20h30 – « La Donna barroca »
Vallée de La Beaume et vallée de l’Ardèche
> Saint-Alban Auriolles [Mas de la Vignasse]

Tarquinio Merula – Barbara Strozzi – Isabella Leonarda – Antonia Bembo – Giovanni Felice Sances – Antonio Vivaldi – Alessandro Stradella

La Renaissance et l’Humanisme ont revalorisé le rôle de la femme et lorsque s’ouvre le 17e siècle, l’éducation des jeunes filles de bonne famille devient l’usage. L’instruction, le raffinement et la capacité à divertir sont d’actualité. L’apprentissage de la musique se fait alors incontournable. De nouveaux talents vont éclore au cours des siècles baroques. C’est le cas des compositrices mises à l’honneur dans ce programme, toutes issues de la noblesse de cour ou des milieux monastiques.

 

Samedi 27 juin à 21h – « Métissages et métamorphoses :
la Ciaccona »

Vallée de l’Ardèche > Vallon-Pont-d’Arc [La Caverne du Pont-d’Arc]

19 h : repas au restaurant de site « La terrasse » (sur réservation)

Anonyme – Traditionnels – Tarquinio Merula – Barbara Strozzi – Juan Aranies – Antonio Literes

Outre le maïs, la pomme de terre, la tomate et quelques richesses minérales, l’Amérique Latine nous a apporté la chaconne. L’Italie s’en saisit et en fit la Ciaccona : une danse populaire ouvertement sensuelle. Déclinée sous forme de passacaille, tarentelles et autres folies, associant héritages populaires et influences de l’art savant, ces miniatures en métamorphose permanente, sont une des expressions les plus séduisantes et troublantes de la chanson baroque.

 

Téléchargez la brochure et le plan : PAR ICI

 

Retour