logo Achetez vos places

attention_PNG61Changement de programme

Le concert du 27 juillet à 21h30 de :
Deborah Nemtanu, violon
Natacha Kudritskaya, piano

Est remplacé par :

Dana Ciocarlie, piano

Nicolas Dautricourt, violon

« Tzigane » de Ravel – Schubert – Schumann

 

6.2

 

Jeudi 27 juillet – 21h30
Théatre de Verdure, Labeaume
Tarifs de 20 à 30 €

Achetez vos places

 

Programme

F. Schubert, Rondeau brillant pour violon et piano op. 70 (D 895)
R. Schumann, extraits des Scènes d’enfants op. 15 (piano seul)
R. Schumann, Novellette op. 21 n° 2 (piano seul)
E. Ysaye, Rêve d’enfant (violon-piano)
E. Ysaye, Sonate pour violon seul op.27 n° 3, « Ballade »
M. Ravel, Tzigane pour violon et piano
C. Franck, Sonate pour violon et piano

www.danaciocarlie.com
www.nicolasdautricourt.com

 

 

Dana Ciocarlie, piano
Nicolas Dautricourt, violon

« Tzigane » de Ravel – Schubert – Schumann

 

L’enthousiasme, la curiosité, la disponibilité pour les expériences musicales les plus variées sont les traits distinctifs de Dana Ciocarlie, pianiste désormais bien connue des mélomanes, notamment labeaumois… Douée d’un tempérament vif-argent où la générosité le dispute à l’engagement, elle a été l’invitée de Labeaume en Musiques, de nombreuses fois, que ce soit avec des ensembles, en duo ou en récital.
En 2010, elle nous offrait un merveilleux concert à la Blâche de Chapias en trio avec David Guerrier au cor et Nicolas Dautricourt au violon. Et c’est avec ce dernier qu’elle nous fait le plaisir de revenir, sept ans après, jour pour jour… ou presque.

Particulièrement apprécié pour son « engagement sensible et passionné », Nicolas Dautricourt est un artiste prolifique qui mène sa carrière entre la France et l’étranger, notamment entre l’Orchestre National de France, l’Orchestre symphonique de Détroit, l’Orchestre symphonique de Québec, l’Orchestre de Chambre de Varsovie, et bien d’autres encore. Et pour rajouter au prestige, il joue d’un magnifique instrument* d’Antonio Stradivarius datant de 1713… un rare joyau du luthier de Crémone.

* le « Château Fombrauge », généreusement mis à sa disposition par Bernard Magrez.

 

 

Retour