logo Achetez vos places

Duo Rosemary Standley (Moriarty) et Dom La Nena

De Monteverdi à Leonard Cohen

 

Rosemary

Mercredi 22 juillet – 21h

Saint André Lachamp
Tarif de 20 à 30 €
Pré-ventes de 17 à 27 €

btn_acheter2

Programme « Birds on a Wire »

Claudio Monteverdi, Lamento della ninfa
Leonard Cohen, Bird on the wire
Stefano Landi, Passacaglia della vita
Wayne Standley, The man who looks like me
Dom La Nena, Sambinha & Lord Burgess, Jamaica Farewell
Atahualpa Yupanqui, Duerme negrito
Tom Waits, All the world is green
Gino Paoli, Senza Fine
Henry Purcell, Ô Solitude
Traditionnel catalan, Le chant des oiseaux
Rahbani Brothers, Ya Laure hobouki
Violeta Parra, Arriba quemando el sol
Leonard Cohen, Blessed is the memory
Traditionnel Américain, Fair and tender ladies

Distribution

Rosemary Standley, voix
Dom La Nena, violoncelle et voix

 

Découvrir des extraits

YouTube-icon-dark

> Duerme Negrito
> Oh My Love
> All the World is Green

Duo Rosemary Standley (Moriarty) et Dom La Nena
De Monteverdi à Leonard Cohen

 

Un recueil de chansons fantasque et gourmand !

Pour l’ouverture du festival, Rosemary Standley s’échappe de Moriarty, le temps de feuilleter un recueil de chansons fantasque et gourmand avec son acolyte Dom La Nena. L’une (franco-américaine) est connue pour sa voix prégnante et langoureuse, la seconde (franco-brésilienne) est un jeune talent éclos récemment en solo sous l’aile de Piers Faccini. Mêlant voix et violoncelle, ces deux artistes se sont croisées il y a deux ans et demi et partagent depuis un projet musical enchanteur et ludique. Intitulé « Birds on a Wire » (traduisible par ‘’des oiseaux sur un fil’’), leur album fait référence à la chanson de Leonard Cohen, que Johnny Cash avait reprise il y a vingt ans pour signifier sa renaissance artistique.

Toutes deux affiliées au folk et formées à la musique classique, Rosemary Standley et Dom La Nena connaissent la finesse et les nuances de l’interprétation. Elles reprennent des pièces contemporaines du chanteur-poète canadien précédemment cité, mais aussi de Tom Waits, John Lennon, Lord Burgess ou Wayne Standley (le père de Rosemary, remarquable chanteur folk), des chansons sud-américaines (Atahualpa Yupanqui, Violetta Parra, Caetano Veloso), des airs libanais (des frères Rahbani), réunionnais (le superbe Sega Jacquot de Luc Donat) et du répertoire baroque (Purcell, Stefano Landi).


Avec le soutien du CNV, de la SACEM, de l’Adami et de la SPPF

 

http://madamelune.com/artistes-et-productions/birds-on-a-wire/

 

 

 

 

Retour