logo Achetez vos places

Nulla Dies Sine Musica, quintette

De Rossini à Berlioz sur instruments de l’exposition

 

Mercredi 13 juillet – 21h30
Musée Daudet, Saint-Alban-Auriolles
Tarifs de 16 à 26 €
Pré-ventes de 14 à 24 €

Achetez vos places

Programme
G. Rossini  
F.A. Fessy
J.F.V. Bellon  
J. Forestier  
A. Petit  
H. Berlioz  
J. Reynaud

Distribution
Amélie Pialoux, saxhorn contralto, cornet à pistons
Guy Estimbre, saxhorn contralto, ophicléïde, serpent,
basson russe, cornet à pistons
Élodie Brethenoux, saxhorn alto mib
Hugo Liquière, trombone
Thomas Morel, saxhorn basse, cornet à pistons

http://nulla-dies-sine-musica.blog4ever.com

Nulla Dies Sine Musica, quintette
De Rossini à Berlioz sur instruments de l’exposition

 

Après avoir pu admirer les instruments anciens dans leurs écrins d’exposition, nous les entendrons revivre et retrouver leur voix grâce au souffle magique de l’ensemble Nulla Dies Sine Musica. Moment de plaisir et de curiosité, nous pourrons (re)découvrir des couleurs et des sonorités parfois oubliées de cuivres rares comme le serpent, le basson russe, le buccin, l’ophicléide et bien d’autres instruments extra-ordinaires.

Réuni en quintette pour l’occasion, l’ensemble Nulla Dies Sine Musica interprétera un corpus de musique romantique. Il reprendra des œuvres réalisées sous le Second Empire où la musique militaire et les pratiques civiles connaissaient leur âge d’or. Une période qui verra pousser de nombreux kiosques à musique dans les parcs et jardins publics.

 

 

 

 

 

Retour