logo Achetez vos places

OCTUOR A CORDES
DE L’OPÉRA DE LYON

M. Bruch · D. CHOSTAKOVITCH · S. Menozzi

 

 

SAM 1 JUIN 17H
AILHON, ÉGLISE

DIM 2 JUIN 17H
ROSIÈRES, EGLISE

17h : Avant-propos / 17h30 : Concert


TARIF
De 10 à 15€
Placement libre

Achetez vos places

 

PROGRAMME
M. Bruch (1838-1920) : Octuor en Si bémol majeur opus posthume
D. Chostakovitch (1906-1975)
: Symphonie de chambre opus 110a
S. Menozzi
: la Lune est rouge au brumeux horizon
d’après le texte de Paul Verlaine, issu des Poèmes Saturniens

DISTRIBUTION
Nicolas Gourbeix, Laurence Ketels, Anne Vaysse, Julia Bitar, violons – Jean-Baptiste
Magnon, Natalia Tolstaia,
alto – Valériane Dubois, Ludovic Le Touzé, violoncelle – Cédric
Carlier,
contrebasse

 

En partenariat avec l’association des Amis d’Ailhon, les municipalités d’Ailhon et Rosières

 

OCTUOR A CORDES
DE L’OPERA DE LYON

M. Bruch · D. CHOSTAKOVITCH · S. Menozzi

 

Les derniers feux du romantisme scintillent avec l’Octuor de Max Bruch. Le devoir de mémoire raisonne à travers la Symphonie de chambre de Dmitri Chostakovitch ; oeuvre d’une rare densité dédiée par son compositeur « à toutes les victimes de la guerre et du fascisme ». Le poème de Verlaine prend une nouvelle dimension par la mise en musique de Sergio Menozzi et par l’interprétation riche d’une magnifique palette de couleurs des Solistes de l’Opéra National de Lyon.

« Blanche, Vénus émerge et c’est la nuit »
(P. Verlaine, L’Heure du Berger)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour